test ouvre boite

3 raisons d’éviter les légumes en conserve

Rentrer à la maison après une dure journée de travail, jeter sa mallette sur le fauteuil et ouvrir les légumes en conserve pour les faire cuire à la poêle avec d’autres ingrédients à cuisson rapide, voilà qui semble bien pratique. Pourtant, les légumes en conserve ne sont peut-être pas une si bonne idée. Voici trois raisons de laisser tomber les boîtes de conserve et d’opter plutôt pour des légumes frais ou surgelés.

1. Le bisphénol A (BPA)

Le bisphénol A inquiète les professionnels de la santé en raison de son lien possible avec de graves problèmes de santé. Le BPA est un composé industriel, mais les fabricants de produits alimentaires l’utilisent pour protéger les aliments de la corrosion des métaux et des bactéries. Le BPA peut affecter le développement neural des fœtus. Le BPA est également lié aux troubles endocriniens, aux maladies cardiaques et au cancer. Les aliments en conserve contiennent des quantités élevées de BPA que certains groupes d’étude jugent inacceptables.

Un groupe de scientifiques a découvert des niveaux de BPA dans les aliments en conserve qui étaient 200 fois supérieurs au niveau proclamé comme sûr par le gouvernement américain. Les recherches montrent également que le BPA s’infiltre du revêtement dans les aliments en conserve. Dans une étude portant sur un échantillon aléatoire de 50 conserves provenant des États-Unis et du Canada, les chercheurs ont trouvé du BPA dans 46 des 50 produits alimentaires. Le niveau le plus élevé a été trouvé dans une boîte de haricots verts.

Source : https://ouvre-boite.info/

2. Sodium

Vous ne devez pas vous inquiéter de la teneur en sodium des légumes frais, mais les légumes en conserve présentent un risque de sodium si vous suivez un régime pauvre en sel pour des raisons de santé. Vérifiez les ingrédients des légumes en conserve, car ils contiennent des niveaux élevés de sodium. Heureusement, les fabricants de produits alimentaires ont réagi à la sensibilisation des consommateurs au sodium en proposant des variétés à teneur réduite en sodium. Malheureusement, tous les produits à base de légumes en conserve n’ont pas de versions à faible teneur en sodium que vous pouvez trouver facilement dans les magasins.

Une agence sanitaire d’État préoccupée par la quantité de sodium dans les aliments commerciaux a examiné les tomates en conserve pour illustrer la différence. L’agence a constaté que les tomates en conserve ordinaires contenaient 15 fois plus de sodium que les tomates en conserve à teneur réduite en sodium. Vous pouvez néanmoins sauver vos conserves de légumes en les rinçant d’abord à l’eau avant de les mettre dans la casserole, le four, la poêle ou le micro-ondes. Vous éliminerez ainsi une partie du sel qu’ils contiennent.

3. Sulfites

Les sulfites sont des composés à base de soufre ajoutés aux aliments comme agents de conservation. On les trouve dans les légumes en conserve. Environ une personne sur 100 est sensible aux sulfites, et les réactions peuvent être mortelles. La sensibilité varie d’une personne à l’autre, mais la réaction se manifeste par des problèmes respiratoires. Les signes d’une mauvaise réaction se manifestent dans les 15 minutes à une demi-heure qui suivent la consommation d’aliments contenant des sulfites, sous forme d’essoufflement ou de respiration sifflante.

Lire aussi : La machine à glaçon H.Koenig KB15/ C’est quoi un appareil à fondue ?/Faire confiance au presse agrume au quotidien