Comment fabriquer une éolienne ?

L’éolienne est depuis quelque temps très utilisé par de nombreux ménages. Elle est avantageuse en termes d’énergie et favorise le renouvellement de celle-ci. Sa fabrication vous est possible si vous connaissez les étapes. C’est justement ce que nous mettons actuellement à votre disposition. Prenez-en de la graine et tenez compte des informations que la mairie vous fournira avant de l’entamer.

Entamez la fabrication de l’éolienne en faisant une planification

Pour la génération parfaite de l’énergie, l’éolienne a besoin d’assez de vent soufflant à une vitesse minimale de 10-15 km/heure. D’autres nécessitent un vent qui souffle entre 20-30 km par heure.

Vous devrez donc essayer de trouver la vitesse de vent qui se trouve dans votre région en jetant un œil sur les cartes en ligne ou en vous servant de l’anémomètre. Renseignez-vous également à la mairie sur le code de construction pour ne pas entraver la loi. Il existe en effet des limites à atteindre quant à la hauteur de consistance de l’éolienne.

Évaluez ensuite l’emplacement nécessaire. Bien que l’éolienne ne nécessite pas assez d’espace, il faut prévoir un ¼ d’hectare d’espace pour celle qui a une puissance électrique de 3 kW. Vous aurez besoin de prévoir un ½ hectare pour un appareil de puissance 10 kW. L’espace vertical devra être aussi suffisant.

Choisissez après la pale comme type d’utilisation. Celle-ci peut être construite ou achetée. Choisissez aussi le générateur qui permettra à l’éolienne de produire de l’électricité. Ce générateur peut être un moteur alternatif ou acheter un générateur disposant d’un voltage élevé et d’une vitesse de rotation basse.

Les éoliennes qui sont peintes en noir permettent de tuer moins d’oiseaux.

Faites l’assemblage de la broche et des rayons sur l’éolienne à l’axe vertical

Souder la broche sur son plateau ou opter pour un kit dont la soudure des deux éléments a été déjà faite. Si vous le faites vous-même, prenez le soin de porter un masque de soudure et des bottes.

Après l’assemblage, installez le moyeu sur ladite broche en disposant entre eux (broche et moyeu) un palier. Entre le palier et la broche, il devra y avoir un espace de 10 cm. Fixez ensuite le collet du rayon du bas sur le moyeu.

Ledit collet doit disposer des trous pour y introduire les goujons de votre moyeu pour favoriser la fixation des rayons. Le collet et les goujons du moyeu doivent être alignés lors de leur installation. Fixez-les solidement à l’aide des écrous. Reliez les rayons de telle manière à avoir deux paires sur chaque pale au niveau de la turbine.

Pour ce faire, glissez le boulon au sein du trou de l’une des pattes dudit collet et ajustez le rayon au boulon. Pour maintenir le collet en place, vissez manuellement le boulon dans le collet. Les boulons doivent être solidement serrés, car le montage sera exposé à la force constante du vent. Fixez ensuite 4 goujons au sein du collet supérieur.

Sur cet URL, découvrez combien d’énergie produit une éolienne.

Faites le montage des aimants sur l’axe vertical et faites l’assemblage de la turbine

Placez le rotor de l’aimant du bas sur chaque goujon. Les cales d’espacement devront être installées sur ces goujons. Au-dessus du rotor sera placé le stator. Le rotor du haut sera ensuite installé.

Pour l’assemblage de la turbine, soudez le collet de la broche sur le mât. L’installation de l’équerre de la broche et du stator se fera ensuite. Le palier effilé devra être aussi installé sur la broche. Fixez enfin l’assemblage principal de la turbine et le stator.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un rafraichisseur d’air?

Faites l’installation des composants électriques

À cette étape, reliez les contrôleurs de charge à la batterie. Reliez ensuite le câble isolé audit contrôleur. Passez après le câble isolé à travers le mât et la base. Connectez-le ensuite au circuit ou à la batterie.