wattmètre

Comment fonctionne un wattmètre ?

Laissez-moi deviner. Venez-vous d’acquérir un wattmètre ? Ou encore êtes-vous sur le point d’en acheter et avez-vous besoin d’en savoir plus sur son fonctionnement ? Si tel est le cas, alors vous êtes au bon endroit. Vous devez savoir avant tout que c’est un appareil qui vous fait économiser le plus de kilowatts heures possible et vous évite le paiement de factures d’électricité à coût exorbitant. Toutefois, afin de jouir de ce dernier, une maitrise minimum de son fonctionnement est primordiale. N’ayez crainte si vous n’avez aucune idée de comment cet appareil fonctionne. Découvrez dans cet article tout sur le fonctionnement d’un wattmètre.

Son intégration à votre système

wattmètre

C’est un appareil très facile à installer. De façon générale, il vous faudra simplement :

  • brancher le wattmètre entre votre prise et le fil électrique de l’appareil dont vous souhaitez connaitre la consommation ;
  • faire pression sur le bouton FUNC jusqu’à ce que la fonction WATT s’affiche à l’écran et
  • allumer l’appareil dont vous souhaitez connaître la consommation et les données s’afficheront automatiquement sur l’écran de votre wattmètre.

Focus sur le fonctionnement

wattmètre

Contrairement à ce que vous pensez, son fonctionnement n’est pas figé. En effet, son fonctionnement varie en fonction qu’il soit en présence d’un dispositif à consommation stable ou d’appareils à consommation variable – voir ce site comparatif, pour en savoir plus.

Fonctionnement du wattmètre dans un dispositif à consommation stable

C’est une tâche élémentaire que d’évaluer un appareil dont la consommation est spéciale (une lampe). Vous n’avez pas besoin d’être un pro en électricité avant d’y arriver. Pour y arriver, il vous faut :

  • connecter votre lampe en série sur le wattmètre après avoir connecté votre wattmètre à la prise murale ; et
  • faire une pression continue le bouton « Display » ou « Affichage » jusqu’à ce que la consommation du dispositif en watts apparaisse.

C’est la méthodologie à adopter avec les appareils dont la consommation reste quasiment constante avec le temps. Au nombre de ces appareils, nous avons : les aspirateurs, les chauffe-eau et autres.

Fonctionnement du wattmètre dans un dispositif à consommation variable

Comme vous auriez pu l’imaginer, l’évaluation des appareils à consommation variable est un peu complexe. Dans le cas d’un fer à repasser par exemple, le fonctionnement n’est pas continu. Ce dernier ne fonctionne que lorsque vous effectuez un repassage. Ainsi, lorsqu’il n’est pas en activité, le wattmètre affichera une valeur nulle pendant ce temps d’inactivité puis reprendra son décompte normal quand le fer à repasser se remettra à utiliser de l’énergie – lire aussi : À qui sont destinées les chaises de bureau ergonomique ?

Pour faire le point de consommation, laissez votre wattmètre en marche pendant environ dix heures. Notez le résultat obtenu et divisez-le par 10, ce qui correspond au nombre d’heures pendant laquelle le wattmètre a fonctionné et vous obtiendrez sa consommation moyenne. C’est la même méthode à vos ordinateurs de bureau et vos réfrigérateurs – à savoir : Combien coûte 1 heure de réfrigérateur. À présent, vous êtes prêt à accueillir chez vous un wattmètre sans craindre de ne pas pouvoir le faire fonctionner. En fonction de vos appareils, vous avez une idée de comment il fonctionne. Bonne chance pour la suite !