meilleure perceuse sans fil

Comment se servir d’une perceuse ?

La perceuse est un accessoire indispensable que ce soit pour les amateurs ou les professionnels dans le secteur du bricolage. Cependant, l’utilisation de cet appareil nécessite des connaissances de base pour éviter les éventuels problèmes. En effet, une fausse manipulation ou un mauvais choix pourrait engendrer des conséquences irréversibles. Dans la partie qui va suivre, on a essayé de mettre en exergue les points à retenir pour bien se servir d’une perceuse

Venez voir ce blog qui vous aidera à trouver la perceuse sans fil la plus adaptée à votre utilisation.

Perceuse avec ou sans fil : comment ça marche ?

On peut distinguer deux types de perceuse : une perceuse filaire et une perceuse sans fil. Dans le cas où vous avez à votre disposition une perceuse avec des cordons électriques, il faut prévoir également une rallonge électrique allant de 5 à 10 m. En effet, cela va vous permettre d’ajuster la prise de votre perceuse et ainsi de vous admettre une certaine autonomie dans vos mouvements.

A l’inverse si vous utilisez une perceuse sans fil, vous ne serez pas restreint au niveau de vos mouvements. Toutefois, c’est au niveau de l’autonomie que le problème va se poser. Aussi, avoir une deuxième batterie de rechange est toujours une bonne idée. Par ailleurs, pensez à examiner que le témoin de charge de votre appareil est au maximum.

Le mandrin : ça sert à quoi ?

Les perceuses sont équipées d’un mandrin qui sert à soutenir le foret lors des perçages. Cet accessoire se dévisse facilement soit avec une clé soit simplement avec votre main. Pour commencer, introduisez un foret au sein du mandrin. A noter que la dimension du foret doit correspondre à celle de la cheville. Par la suite, veillez à ce que celui-ci soit bien appuyé fortement par le mandrin de manière à ce que les forets puissent tenir dans le temps. Il faut souligner que ce serait une bonne idée de les lubrifier avant de les utiliser.

Venez lire également : Qu’est ce que sont les outils multifonctions ?

Déroulement d’un perçage

Pour éviter de laisser des marques sur le mur, il est préconisé de repérer un pré-trou. Pour se faire, agencez le foret introduit dans la perceuse sur la marque, notamment sur l’emplacement qu’on envisage de percer. Ensuite, démarrez la perceuse et réglez l’appareil à une vitesse minimale. Continuez par la suite par percer le trou sur quelques millimètres. Augmentez la vitesse, puis soufflez de manière à dégager la poussière. Dès lors, il ne reste plus qu’à introduire la cheville au niveau du trou qui a été percé et insérer une vis. Une fois que le bouton « sorti » est affiché, vous pouvez soit percer soit visser. A l’inverse, si ça affiche « rentré », cela signifie que c’est le mode dévissage qui est enclenché. La mise en marche s’effectue à travers la pression du bouton rouge.

Ajustement de la vitesse

Le réglage de la vitesse est une fonction qui doit être utilisée à bon escient. Une fausse manipulation pourrait engendrer des accidents notables. La petite molette permet de bien d’ajuster la vitesse de perçage, ce qui est un paramètre important pour la bonne marche de vos travaux. Certains prototypes présentent uniquement une position lente ou rapide. Dès lors, pour un matériau tendre, tel que le bois, vous pouvez opter pour une vitesse élevée allant de 3000 tours/min. Pour les matériaux coriaces comme le béton, une vitesse lente, aux environs de 1000 tours/min serait l’idéal. Ce qu’il faut retenir c’est que plus le diamètre de la mèche est élevé, plus vous devez réduire la vitesse.

Venez lire également : conseils outillage