utiliser amperemetre

Comment utiliser un ampèremètre ?

Lorsqu’il s’agit d’évaluer la puissance du courant électrique au sein d’un circuit donné, l’appareil dont on a besoin est un ampèremètre. Il est très efficace pour réguler le fonctionnement des appareils qu’on possède. Sont mis en vente deux principaux types, l’un numérique et l’autre analogique. Ils sont assez simples d’utilisation, tant qu’on s’y connaît dans la matière.

Prendre ces précautions

Les ampèremètres sont des appareils dont l’installation s’effectue principalement au sein d’un circuit électrique. Il est en conséquence d’une grande importance de prendre quelques précautions afin de faire un bon usage de l’appareil et également de se protéger contre les risques liés à l’électricité.

La première des choses à faire est d’éteindre l’ensemble de l’alimentation électrique avant tout branchement, afin d’éliminer le risque de se faire électrifié. Il est d’un autre côté recommandé d’éviter d’avoir à proximité des objets qui conduisent l’électricité ainsi que de l’eau. Une fois toutes ces précautions observées, on peut ensuite procéder au branchement de l’ampèremètre.

Brancher l’ampèremètre dans le circuit

La prochaine étape pour utiliser un ampèremètre est de le brancher dans le circuit. Il est sans aucun doute nécessaire que le branchement soit bien fait pour que l’appareil marche correctement et soit aussi efficace que possible. Cela doit donc se faire avec une bonne concentration pour que chacune des bornes de l’ampèremètre soit parfaitement liée à celles du circuit.

Les bornes positives d’une part doivent être raccordées entre elles, de même pour les bornes négatives. Cela doit être bien réalisé, faute de quoi l’ampèremètre ne pourrait fonctionner.

Choisir le calibre

Une autre étape tout aussi importante est de choisir le calibre. Le calibre en question correspond à la plus grande puissance que l’ampèremètre peut mesurer. Pour les appareils modernes, cette phase s’effectue grâce au commutateur ou à la fiche. Ces derniers sont en effet multi calibres.

Par ailleurs, d’autres modèles sont équipés de calibres automatiques. Pour définir leur calibre, le plus conseillé est de procéder en commençant par la plus grande, afin de préserver au maximum l’état de l’appareil. Passer ensuite à une réduction et ceci dans le but d’avoir la valeur la moins élevée possible, mais dans un autre temps, plus élevé que celle obtenue précédemment.

A regarder aussi : Pourquoi utiliser une affleureuse ?

Procéder à la lecture de la valeur déduite

La difficulté au niveau de cette étape dépend en effet du type d’ampèremètre utilisé. Dans le cas d’un ampèremètre numérique, cela est d’une grande facilité et donc à la portée de tout le monde. Ce type d’ampèremètre est muni d’un écran qui permet la lecture de la valeur en question. Cette dernière y est clairement affichée, il ne vous reste donc plus qu’à le relever.

La lecture dans le cas d’un ampèremètre analogique est un peu plus complexe puisqu’il est nécessaire d’effectuer quelques calculs pour avoir l’information souhaitée. Ce dernier est conçu de telle manière que la lecture se fait au moyen d’une graduation commune pour l’ensemble des calibres et d’une aiguille.

Il faut, en suivant une formule précise, calculer la valeur tout en n’omettant pas qu’un ampère est égal à cent divisions. L’opération correctement effectuée, on peut enfin passer à la lecture de la valeur.

Voir le site spécialisé amperemetre