ethylotest electronique test

Le nouvel éthylotest antidémarrage

Dans sa démarche de lutte contre la mortalité sur la route, le gouvernement a rendu obligatoire pour tous les conducteurs, la possession d’un éthylotest. Ce dernier doit être fonctionnel et conforme à la réglementation en vigueur. Les deux types d’éthylotests les plus populaires et les plus utilisés par les conducteurs sont l’éthylotest chimique et celui électronique. Toutefois, un nouveau modèle a fait son apparition sur le marché et menace de concurrencer sérieusement les deux premiers. Découvrez le nouvel éthylotest antidémarrage.

Une innovation technologique

Avec son mode de fonctionnement spécial et son utilisation plutôt originale, l’ethylotest anti démarrage peut à coup sûr être considéré comme une innovation technologique.

L’éthylotest antidémarrage ou EAD est un dispositif de sécurité employé dans le cadre de la lutte contre l’alcoolémie au volant. Le dispositif est relié au démarreur de votre véhicule. Avant chaque mise en route, vous devez passer un test d’alcoolémie via l’éthylotest antidémarrage. Si ce dernier estime que la teneur en alcool de votre sang est trop élevée et donc que vous n’êtes pas apte à prendre le volant, il empêche tout simplement le véhicule de démarrer.

L’une des particularités de l’éthylotest antidémarrage est qu’il stock vos données d’utilisation au fur et à mesure. À chaque nouveau test, il enregistre les dates et les heures auxquelles vous avez soufflé dans l’embout, le nombre de fois que vous avez soufflé, ainsi que la teneur en alcool pour chaque fois. Les données sont conservées dans l’appareil pendant un minimum de 45 jours.

Quand vous effectuez un test avant avec votre éthylotest antidémarrage et qu’il est positif, vous avez la possibilité de faire un autre test dans un intervalle d’une minute. Si ce dernier est également positif, l’éthylotest antidémarrage vous empêche de faire démarrer la voiture avant au moins 30min.

Lorsque vous utilisez un éthylotest antidémarrage et que le test d’alcoolémie est négatif, vous avez 5min pour démarrer le véhicule. Une fois mis en circulation, si vous arrêtez le moteur et que vous essayez de le redémarrer à nouveau avant qu’il ne se soit écoulé 30min, l’appareil ne vous exige pas d’effectuer un nouveau test.

à Voir également : Quels sont les bienfaits des diffuseurs d’huile essentielle ?

Une efficacité irréprochable

Après avoir été testé pendant de nombreux mois à travers plusieurs pays européens et américains, ainsi que dans certains départements de la France, il a été conclu que l’éthylotest était quasiment fiable à 100% dans tous les cas d’utilisation.

Son usage a permis d’observer dans certains cas d’étude, une diminution de récidive d’environ 24%. En effet, les éthylotests antidémarrage sont surtout utilisés pour empêcher la récidive de certains conducteurs ayant des antécédents d’ivresse ou d’alcoolémie au volant.

Ces derniers se voient alors dans certains cas, autorisés par le juge pénal à prendre de nouveau le volant. La condition ici est que pour reprendre du service, il faudra installer et utiliser un éthylotest antidémarrage pendant une période de suivi pouvant aller de 6 mois à 5 ans.

L’utilisation de l’éthylotest antidémarrage est désormais obligatoire pour tous les autocars qui transportent des enfants, ainsi que pour les différents véhicules de transport en commun.

à Voir également : legifrance