Pourquoi ne dit-on pas Disque SSD mais plutôt SSD

Largement démocratisés ces dernières années, les SSD (acronyme de l’anglais Solid State Drive ) ont rapidement détrôné les disques durs traditionnels et ceux pour plusieurs raisons : plus rapides, plus légers, résistants aux chocs, moins énergivores… Les SSD ont décidément tout pour plaire !

Un petit abus de langage…

On parle souvent de « disque SSD » mais il faut savoir que cette appellation n’est pas parfaitement correcte car les SSD contrairement aux disques durs classiques ne sont pas composés de disques magnétiques mais de puces de mémoire flash à l’image que celles que l’on retrouve dans les clés USB. Raison pour laquelle la dénomination « Disque SSD » ne colle pas du tout avec le fonctionnement et les composants de ce support de stockage mémoire. Pour tout connaitre du SSD et apprendre à trouver le meilleur SSD en 2017, je vous recommande le site disque-SSD.com qui malgrès son nom qui m’as inspiré cet article propose des tests et des guides d’achat très complets qui aident vraiment à faire un choix.

interieur ssd

L’intérieur d’un SSD (Pas de disque !)

A lire aussi : Pénurie de Nand 3D chez Samsung

Pourquoi les SSD sont-ils plus performants que les disques durs conventionnels :

Avant toute chose, il faut savoir que les disques durs traditionnels ont un fonctionnement parfaitement analogue à celui de la platine vinyle. Une superposition de disques magnétiques coaxiaux, des têtes de lecture/écriture et un plateau tournant. Ce mécanisme n’a pas changé depuis plus d’un demi-siècle !
Pour ce qui est des SSD, il s’agit en fait de supports de stockage exclusivement électroniques. Pas de disques magnétiques, ni de têtes de lecture/écriture et donc aucun mouvement qui bride la vitesse d’accès. Le temps d’accès aux données sur un SSD est 100 plus rapide qu’avec un disque dur ! Ça n’a peut-être l’air de rien, mais c’est tout de même un gain de temps considérable. Cette rapidité se fait clairement ressentir à l’utilisation. Les ordinateurs munis de SSD offrent une expérience utilisateur très fluide et agréable. Finis les longues minutes d’attente au lancement de logiciels lourds. Cette quasi-instantanéité n’est pas reproductible avec un disque dur classique, et ce, quelle que soit sa vitesse de rotation.
Coté performance et vitesse d’accès, il n’y a pas photo. Le SSD l’emporte haut la main ! Seul hic, le prix de ce dernier qui est beaucoup plus onéreux que celui d’un disque dur classique.

A voir aussi : J’ai testé un mousseur à lait