La peinture aérographe, tout un art

Décoré est un véritable art, car il fait appel à une grande dextérité pour produire des résultats éblouissants de leur beauté. L’aérographie est une technique très importante et utile dans la décoration, car elle aide à réaliser de magnifiques dessins avec efficacité et presque facilités.

Les aérographes sont les principaux outils de l’aérographie qu’il convient de maîtriser et de cerner pour avoir les meilleurs résultats dans ce domaine. Qu’est-ce qu’un aérographe ? Quels sont ses domaines d’utilisation ? Comment bien s’en servir ?

L’aérographe et ses domaines d’utilisation

L’aérographe est un objet en forme de pistolet qui permet de vaporiser un liquide appelé médium sur des objets ou sur du papier. L’aérographe contient un médium et de l’air qui permet de pulvériser le médium. Il a une gâchette sur laquelle on exerce une pression pour faire ressortir l’ancre ou l’air.

La pression exercée sur la gâchette détermine le débit d’air ou de peinture qui sort. L’air de l’aérographe provient de compresseurs qui peuvent être des compresseurs à membrane, des bombes d’air, ou encore des compresseurs à bain d’huile. On distingue de plus en plus des compresseurs à double bout qui forme deux lignes distinctes d’ancre sur les objets.

Les aérographes sont utilisés dans plusieurs domaines. Ils servent à la peinture en général sur des objets, des vêtements, des tissus, des meubles, des portes ou toutes autres choses. Ils sont également utilisés en cuisine pour la finition des gâteaux en y ajoutant des lignes de crème ou de chocolat. Les aérographes sont très utiles, mais demandent beaucoup de minutie et de dextérité pour produire des résultats de qualité.

Comment se servir des aérographes ?

Avant de prendre votre aérographe, pensez d’abord à votre peinture. La peinture acrylique fraîche est indiquée pour vos peintures. Il faut cependant la diluer avec de l’alcool, de l’eau déminéralisée ou des produits spécifiques à chaque peinture. Faites attention à la dilution. Pour avoir une ancre lisse qui ne laissera pas d’auréole.

Vous pourrez ensuite introduire l’ancre diluée et commencer à vaporiser avec précision et attention. Il est conseillé de commencer avec du papier pour vérifier l’encre et acquérir un peu de dextérité avant de passer à l’objet.

 

Un autre article !? C’est ici !