lampe anti moustique tigre

Quel est le principe d’une lampe anti moustique ?

À mesure que la nuit arrive, les moustiques deviennent de plus en plus ennuyeux. Ce sont des insectes qui sortent généralement dans la nuit. Cependant, certaines des espèces les plus dangereuses se promènent dans la journée. C’est surtout dans la nuit que ces moustiques nous pourrissent la vie, chantant dans nos oreilles alors que nous tentons vaille que vaille de les chasser, puis de nous réfugier sous un drap. Par conséquent, il est logique d’utiliser une technologie de destruction artificielle des moustiques pendant la nuit.

Fonctionnement de la lampe anti-moustique

La lampe fonctionne grâce à la lumière UV ou ultraviolet. Cette lumière, utilisée dans de nombreux autres équipements, est en effet une lampe fluorescente qui émet une lumière bleue ou violette (une source ultraviolette artificielle).

Des produits à voir ici

La Lumière bleue ultraviolette

L’ultraviolet (UV) ou la lumière noire est la zone du spectre qui n’est pas visible à l’œil nu. En effet, son rayonnement électromagnétique est inférieur à la lumière visible, mais supérieure aux rayons (X). La lumière violette qui est seulement légèrement plus forte que la lumière ultraviolette dispose d’une longueur d’onde plus petite que la lumière visible.

En effet, pour observer la lumière ultraviolette, il faut passer à travers un dispositif fluorescent qui n’est d’autre qu’un tube qui contient à passe pression du gaz. Le revêtement fluorescent à l’intérieur du tube absorbe la lumière ultraviolette puis la réémet sous une forme visible.

Les rayons ultraviolets du soleil peuvent bronzer la peau, mais ils sont également nocifs pour la santé : cancer de la peau, cataractes, brûlures oculaires, etc. Veuillez noter que les rayons infrarouges peuvent générer de la chaleur. Écologiquement, les humains, les animaux, les plantes et d’autres organismes ont besoin des UV-Bleu pour produire de la vitamine D, une vitamine très indispensable. Ils peuvent également être utilisés dans le traitement de certaines maladies cutanées.

Article suivant : A-t-on vraiment besoin d’un répulsif ultrason ?

Quelles sont les différentes catégories de lumière UV ?

Les rayons solaires sont divisés en trois catégories de lumière : UV-A, UV-B et UV-C, en fonction des différentes longueurs d’onde. Notez que plus de 95 % des UV-B et UV-C sont piégés par la couche d’ozone qui recouvre la terre.

Les UV-C quant à eux ne pénètrent pas du tout dans la couche d’ozone. Ils sont d’ailleurs très dangereux. Ainsi, seuls certains laboratoires utilisent des lampes UV-C pour la stérilisation du matériel médical. Cependant, en fonction de l’altitude, l’UV-A qui passe à travers la couche d’ozone est très importante et dangereuse. En effet, le reflet de l’eau, la neige et le sable augmente ainsi l’intensité de la longueur d’onde. Toutefois, les UV-A utilisés pour le bronzage et autres équipements peuvent entre autres cas être source de maladie génétique.

Les rayons UV-A artificiels sont très dangereux et peuvent provoquer de graves brûlures, des cancers ou un vieillissement prématuré. C’est parce que les photons émis par eux rayonnent et endommagent l’ADN.

Comment fonctionne la lampe anti moustique ?

Pour son fonctionnement, la lampe anti-moustique doit être branchée à une source électrique. Pour cela, vous devez être prudent lors de la tâche.

Sinon, il faut aussi connaître l’anti moustique naturel qui est une bonne alternative.