Qu’est-ce que l’endocrinologie ?

Discipline très vaste de la médecine, l’endocrinologie s’intéresse à l’étude du fonctionnement de tous les organes internes de l’organisme humain afin de traiter les dysfonctionnements et les pathologies y afférents. Ainsi, elle englobe, tant les hormones sécrétées que les glandes qui les produisent. De façon étymologique, endocrinologie veut dire : Endo (interne), Crine (sécrétion) et Logos (Étude).

Dans le but de cerner davantage le sens du mot, définissons d’abord certaines thématiques avant d’aboutir sur quelques hormones utilisées par cette science dans son action à travers ses domaines d’intervention.

Hormone

C’est une substance essentielle sécrétée par une glande endocrine, c’est-à-dire à l’intérieur du corps et ceci pour le fonctionnement optimal d’une cellule cible. En d’autres termes, c’est une méthode de l’organisme pour communiquer des informations pour la bonne marche du métabolisme du corps.

Glande

endocrinologie

Il s’agit d’un organe qui produit ou synthétise une substance qui sera ensuite sécrétée dans le sang ou alors dans les cavités corporelles. Il est à noter qu’en endocrinologie, c’est la sécrétion dans la circulation sanguine qui est prise en compte d’où l’appellation glande endocrine. De ces deux définitions, il ressort une autre compréhension de notre concept. À savoir qu’à chaque fois qu’il y aura un problème ou un dysfonctionnement dans le mécanisme de communication entre les hormones et les cellules cibles, cela va entrainer une maladie endocrinienne. D’où l’existence de cette branche de la médecine qui s’intéresse particulièrement à la sécrétion des hormones.

Lire aussi : Test du vélo elliptique Proform smart strider 495 CSE.

Quelques hormones et domaines d’intervention

endocrinologie

Compte tenu de l’importance capitale du bon fonctionnement des hormones émises au sein de l’organisme, mais aussi de leur pluralité, l’endocrinologie se retrouve au centre de la résolution de diverses dérégulations des fonctions de l’organisme. Cette spécialité couvre alors les principales fonctions telles que  :

  • Croissance
  • Reproduction
  • Nutrition
  • Régulation de la température corporelle, de la régulation des cycles circadiens et de la régulation de la glycémie et de la calcémie
  • Glandes endocriniennes comme l’hypophyse qui sont : la thyroïde, les surrénales, le pancréas, les gonades
  • Tumeurs endocrines
  • Et bien d’autres

La croissance

Elle concerne toute anomalie dans la production des hormones de croissance dont les androgènes ou l’endocrinologie intervient pour pallier aux dysfonctionnements dans leurs sécrétions.

La reproduction

Il s’agit à ce niveau entre autres des troubles liés à la puberté, à l’infertilité, à la grossesse, mais aussi à la lactation dont l’hormone concernée est la prolactine.

La nutrition, la régulation de la glycémie et de la calcémie

Il est question à ce niveau des hormones régulant les taux de glycémie et de calcémie dans le sang comme le glucagon, l’insuline, la ghréline, etc.

La régulation de la température corporelle et la régulation des cycles circadiens

Ce sont successivement entre autres, les hormones thyroïdiennes et la mélatonine qui sont concernées ici.

Les glandes endocriniennes comme l’hypophyse qui sont : la thyroïde, les surrénales, le pancréas, les gonades

Pour exercer sa fonction de régulateur de dysfonctionnement des hormones, l’endocrinologie s’occupe ici des hormones de stress qui sont le cortisol et l’aldostérone qui régule la tension artérielle, la LH et la FSH, etc.