Catégories
Maison

comment choisir son nettoyeur vapeur vitre

Quand on a décidé de se faciliter la vie en se dotant d’un nettoyeur vapeur vitre, l’étape suivante est le passage à l’acte. Avec l’investissement que ça demande, mieux vaut être sûr de choisir un appareil qui vous ressemble.

Pour voir tout les laveurs de vitre automatiques de l’année 2017 cliquez sur ce lien pour les voir rassemblés dans un comparatif.

Avec ou sans fil

Avec fil, vous pourrez nettoyer une surface plus grande car votre nettoyeur tiendra aussi longtemps qu’il sera branché et qu’il contiendra de l’eau. Le fil devra avoir une longueur qui vous permet une totale indépendance, 6 mètres en moyenne. C’est votre champ d’action qui est conséquemment réduit à moins de travailler avec une rallonge. Si l’idée ne vous enchante pas trop, un sans fil constitue l’autre option.

Avec un sans fil, indépendance totale. Mais si aucun fil ne vous entrave, l’autonomie, elle, est une sérieuse contrainte. 25 min de nettoyage tout au plus pour une contenance d’un 1L c’est ce à quoi vous aurez droit. Si vous pensez pouvoir vous débrouiller dans ce délai, alors foncez.

à Voir aussi : les aspirateurs balai

Quelle puissance ?

Une fois que le modèle est clairement déterminé, la prochaine étape est le choix de la bonne puissance. Puisqu’il est branché en continu, un nettoyeur filaire est plus puissant, 900 Watts en moyenne contrairement à un nettoyeur sans fil qui fonctionne sur batterie qui fait en moyenne 12 Watts. Si un nettoyeur est plus quand il est puissant, il est aussi très gourmand en consommation électrique.

C’est la puissance qui conditionne la pression ou la force avec laquelle la vapeur est projetée ainsi que le débit ou la quantité de vapeur projetée. Plus la surface à nettoyer est importante ou sale, plus la pression et le débit devrons être à la hauteur. Une vitre pas trop sale demandera une pression de 2 ou 3 bars et un débit 50g/min. ça devra aller au-delà si elle est très sale.